Vie quotidienne

Découvrez nos articles pour vous aider dans votre vie quotidienne ! 
Conseils alimentation, déplacements, etc.

13 Articles disponibles

Page(s) : 1 2 3 ... 3 >>

Démasquer les arnaques et les escroqueries : Conseils et Astuces

Démasquer les arnaques et les escroqueries : Conseils et Astuces

 L'ère numérique a vu la multiplication des arnaques, ciblant principalement les personnes âgées et moins familiarisées avec les pratiques en ligne, via diverses méthodes frauduleuses.




Démasquer les Arnaques et les Escroqueries ciblant les Seniors : Conseils et Astuces

 

 

Les arnaques aux personnes âgées les plus fréquentes :

 

  • L’ANARQUE AUX CONCOURS :

« Cher Monsieur, madame, vous venez de gagner 1 million à la loterie ! »,

« Madame, vous avez remporté le nouveau smartphone dernière génération ! »

Méfiez-vous, car ces courriers électroniques sont souvent une tentative pour obtenir vos informations personnelles ou vous pousser à effectuer un virement. Supprimez ces e-mails immédiatement et ne partagez aucune donnée personnelle. 

  • LE PHISHING :

Cette arnaque repose sur l'envoi d'e-mails prétendument émis par des entités de confiance telles que le Trésor Public ou une banque, dans le but de vous inciter à divulguer vos informations personnelles pour ensuite usurper votre identité. Il est important de souligner que ces institutions de ce genre ne sollicitent jamais de telles informations par voie électronique. 

  • LES FAUSSES ASSOCIATIONS :

 Les arnaques exploitent votre bienveillance en utilisant de prétendues associations. Avant de faire un virement via la boite électronique, le plus sûr est de vérifier l’adresse de l’association ou de faire parvenir votre chèque par voie postale. Vous pouvez aussi vérifier les données d’une association sur le site dédié du Gouvernement (http://www.service-public.fr/associations/vosdrotis/F1204)

  •  LE FAUX EMAIL D’UN MEMBRE DE LA FAMILLE

Si vous recevez un e-mail d'un proche demandant de l'argent en raison d'un prétendu problème financier, soyez vigilant, car cette escroquerie, faisant aussi appel à vos bons sentiments, vise à vous extorquer de l'argent. Appelez plutôt votre proche pour savoir si tout va bien.

  •  L’INVITATION A UN ENTERREMENT

Les fraudeurs n’ont pas peur de jouer avec vos sentiments. Cette arnaque vous envoie des fausses invitations pour des obsèques où il est nécessaire de cliquer sur un lien pour connaitre l’identité du défunt. Cette action va en réalité télécharger un logiciel pouvant extorquer vos données personnelles et bancaires pouvant être ensuite vendus. Ne cliquez donc jamais sur un lien d’un mail dont vous ne connaissez pas l’émetteur

  •  LA FAUSSE MISE EN DEMEURE

Misée sur la peur, cette escroquerie par email proviendrait d’un pseudo-avocat. Le ton est menaçant, vous risquez gros et vous cliquez sur la pièce jointe. C’est à ce moment-là qu’un malware surveille vos moindres gestes et peut accéder à vos coordonnées. Ne téléchargez donc jamais aucun document !

 
ATTENTION AUX DÉMARCHES À DOMICILE

Les fraudeurs ne sont pas seulement en ligne, les arnaques sont également courantes par téléphone et à domicile.

Même si les personnes restent plus méfiantes à domicile, des personnes atteintes de démence, très fatiguées, sous médicament peuvent être plus crédules face à quelqu'un qui maîtrise bien son arnaque. Demandez la carte professionnelle, ne donnez aucune information personnelle et ne signez rien sur-le-champ.

 

EN RESUME

  • Toujours regarder l’expéditeur : Qu'il s'agisse d'e-mails ou de SMS, il est crucial de vérifier l'authenticité de l'expéditeur, car les escrocs peuvent usurper l'apparence et le nom d'une organisation, mais ils ne peuvent pas reproduire exactement l'adresse électronique.
  • Ne jamais cliquez : Il est impératif de ne jamais cliquer sur des liens suspects ni de télécharger des pièces jointes douteuse, car elles pourraient contenir des menaces pour la sécurité de vos données et de votre ordinateur.
  • Évitez de divulguer vos données personnelles par e-mail : Si une organisation vous demande d'envoyer des documents personnels par e-mail, assurez-vous d'abord de sa sécurité et de la nécessité de cette méthode. Dans le doute, optez plutôt pour l'envoi postal ou rendez-vous directement chez l'expéditeur.

Lire la suite
Décorer un appartement seniors

Décorer un appartement seniors

Un appartement pour sénior peut ressembler à n’importe quel autre appartement. Mais, si on est attentif aux détails, on peut comprendre qu’un sénior a forcément des goûts, des envies et des besoins particuliers.


 

1 ) Des meubles design, fonctionnels et confortables

Les meubles d’un appartement sénior doivent être fonctionnels et confortables.

Pour l’entrée de l’appartement ou de la maison et dans les couloirs, il est possible d’installer des consoles design qui peuvent servir de meubles d'appoint, de rangement pour les objets qu’on prend ou qu’on dépose en sortant ou en entrant dans la maison.

Le salon doit refléter l’âge de l’occupant de la maison, ses passions, ses voyages et ses nombreuses expériences. C’est ainsi que les décorations très classiques et les décorations exotiques ou ethniques sont celles que l’on retrouve le plus souvent dans les appartements pour séniors. Ces décos reflètent, en effet, plus facilement la personnalité du sénior.

Toutefois, une décoration plus moderne et plus épurée est aussi possible et parfois même préférable, notamment pour sa luminosité, sa légèreté et sa fonctionnalité. Ainsi, il est possible d’opter pour des meubles et déco design plutôt modernes, même s’ils intègrent une touche de classicisme, voire de rusticité.

2) Beaucoup de lumière

L’âge sénior n’est pas synonyme d’inactivité, au contraire, beaucoup de retraités continuent d’avoir une activité intense aussi bien en journée qu’en soirée. Pour permettre ces activités, qu’elles soient manuelles ou intellectuelles, il est indispensable que le logement sénior soit très lumineux. Pour ce faire, il ne faut lésiner sur aucun moyen. Il faut exploiter au maximum la luminosité naturelle du jour en dégageant les fenêtres et les baies vitrées de tout ce qui peut occulter la lumière du soleil. Si la lumière naturelle n’est pas suffisante, il est possible de pratiquer d’autres ouvertures, de nouvelles fenêtres ou, pourquoi pas, un puits de lumière.

Pour les soirées, l’éclairage doit être soigneusement étudié. Le plan d’éclairage doit comporter, pour chaque pièce, un éclairage principal ou central et des éclairages secondaires comme des appliques et des veilleuses.

3) Un aménagement adapté à l’âge de l’occupant de l’appartement

Les séniors ont des besoins particuliers, notamment ceux qui commencent à voir leurs facultés physiques diminuer. Ainsi, les meubles pour un appartement sénior doivent être adaptés à l’âge de leur utilisateur, ils doivent, notamment, être faciles à entretenir. Il faut donc privilégier les matières faciles à nettoyer. Pour les canapés, par exemple, le similicuir est idéal, car il se nettoie facilement et ne tache pas.

Le confort est évidemment primordial. Les meubles doivent être légers, notamment les chaises. Celles-ci doivent être facilement déplaçables et ne doivent pas représenter un danger en cas de chute ou de renversement. Toutefois, cette légèreté ne doit rien sacrifier du confort que le meuble doit procurer. Des matériaux répondent particulièrement bien à ces besoins, comme le rotin, le bambou ou l’osier.

Pour trouver des meubles adaptés aux séniors, il faut choisir ceux qui sont conçus selon le principe de “design for all” ou “design pour tous”. Ces meubles sont conçus de sorte à s’adapter aux besoins des personnes les plus exigeantes comme les séniors, tout en étant utilisables par tous les autres.



4) Des équipements particuliers

Lors de l’aménagement et de la décoration d’un appartement destiné à être occupé par un sénior, la sécurité doit être la première préoccupation. Pour répondre à cet impératif, des équipements particuliers peuvent être installés.

Ainsi, pour la cuisine et la salle de bain, les sols peuvent être recouverts de revêtements antidérapants. Toujours dans la cuisine, il est possible d’améliorer l’accessibilité des robinets d’eau et des vannes d’arrêt du gaz. Les appareils de cuisson à préférer sont les plaques à induction ou vitrocéramique qui sont mieux sécurisées et évitent les brûlures et autres accidents.

Dans la salle de bain, il faut ajouter des barres d’appui près de la baignoire ou de la douche et de la cuvette des toilettes. La baignoire doit être facilement accessible et ne pas provoquer de chute ou de glissade. L’idéal reste les baignoires spécialement conçues pour séniors comme la baignoire à porte.

Dans la chambre, il est préférable de poser un lit assez bas et accessible des deux côtés. L’éclairage de la chambre doit pouvoir être contrôlé avec un va-et-vient avec des interrupteurs à l’entrée de la chambre et à la tête du lit. Il faut également éviter toutes les causes possibles de glissades, comme les descentes de lit sur un sol trop glissant.

Enfin, dans toutes les pièces, il faut laisser suffisamment d’espace entre les meubles pour permettre des déplacements aisés, surtout pour les personnes utilisant des aides comme un déambulateur ou une canne et ceux en fauteuil roulant.

Source : JournalDesSeniors (20 minutes) 

Lire la suite
Plan antichute du Ministère de l'Autonomie

Plan antichute du Ministère de l'Autonomie

Chaque année, 2 millions de chutes de personnes âgées de plus de 65 ans sont responsables de 10 000 décès, la première cause de mortalité accidentelle dans cette tranche d’âge, et de plus de 130 000 hospitalisations.

Les chutes ont des conséquences physiques, psychologiques, sociales et réduisent la qualité de vie des individus.
Elles constituent par ailleurs un évènement de rupture dans le parcours de vie des sujets âgés sur le plan de l’autonomie.

Ces chiffres vont s’accentuer avec la transition démographique. Le « papy-boom » des enfants nés après-guerre arrive en force, avec + 50 % de personnes de 75-84 ans d’ici 2030.


Le plan antichute national et triennal a pour objectif de réduire de 20 % le nombre de chutes mortelles ou entrainant une hospitalisation des personnes de 65 ans et plus.

La téléassistance un outil de prévention conseillé contre des chutes graves :

Par ailleurs, le plan rappelle l’importance de la téléassistance comme outil de prévention des chutes graves et a pour ambition d’étendre la couverture de la téléassistance auprès des personnes âgées, par le concours des financements des conseils départementaux ou des conférences des financeurs de la prévention de la perted’autonomie. Le plan engagera également une étude sur l’état des lieux des connaissances, des usages et de l’impact de la téléassistance.

source : Dossier de presse "Plan antichute des personnes âgées" 

Lire la suite
Atelier de prévention des risques de chutes à domicile

Atelier de prévention des risques de chutes à domicile

En partenariat avec la Ville de Lyon CCAS

Il existe plusieurs causes pouvant provoquer ou favoriser une chute à domicile.
 

Bien souvent, nous pensons que l’âge en est la cause majeure, mais en réalité elles peuvent être la conséquence de mauvaises habitudes ou de mauvais aménagements au sein du logement.
 

C’est pourquoi l’Association Alerte réalise en partenariat avec le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de la Ville de Lyon des ateliers de prévention des risques de chutes à domicile. 

 

Nos ateliers se déroulent en 5 étapes : 

 

1) Sensibilisation sur l’aménagement du logement pièce par pièce 

2) Technique pour se relever après une chute 

3) Explications sur le dispositif de téléassistance 

4) Point sur les aides financières 

5) Temps d’échange 

 

Retrouvez-nous à partir de 15H00 : 

 

À la Résidence CHARCOT - 34 Rue Commandant Charcot, 69005 Lyon : les 07/02 ; 14/03 et 11/04.

 

À la Résidencs CHALUMEAUX - 4 Rue Saint-Vincent de Paul, 69008 Lyon : les 08/02 ; 22/03 et 12/04.

 

À la Résidence JOLIVOT - 1 Rue Jean Sarrazin, 69008 Lyon : les 10/02 ; le 16/03 et le 14/04.

 

Le Pass Sanitaire est obligatoire !

 

Nous accueillons au maximum 12 personnes par atelier suite aux normes sanitaires. Si vous êtes intéressé.e dépêchez-vous pour vous inscrire ! 

 

Pour toute inscription : Merci de contacter l’Association ALERTE au 04 37 24 28 18 ou par mail à : contact@alerte-france.com

Lire la suite
La vidéobienveillance pour seniors

La vidéobienveillance pour seniors

La vidéobienveillance : la téléassistance innovante avec une caméra intelligente !
Nombreuses sont les familles qui ont été éloignées de leurs aînés pendant la période du confinement. Isolement, solitude et fracture numérique ont été le vécu de 720 000 seniors en France*.
Le COVID-19 a aussi engendré davantage de stress chez les aidants pendant cette période. Confinement pesant, surcharge de travail ou chômage partiel, situation anxiogène et éloignement familial ont impacté le moral des aidants.

S’il a été difficile de rester proche de son aîné en étant à distance, aujourd’hui le but est de soulager l’aidant et d’éviter un nouvel isolement des personnes âgées dans le cas d’un reconfinement. Pour répondre à cette problématique et aux nouveaux besoins des seniors et des aidants, l’Association Alerte lance sa nouvelle offre Vidéobienveillance.

vidéobienveillance

Pourquoi ajouter la vidéo à la téléassistance ?


68 000 alarmes ont été déclenchées à l’Association Alerte en 2019. Parmi ce nombre d’alarmes, uniquement 4,5% étaient des urgences. La vidéobienveillance permet d’effectuer une levée de doute instantanée en cas de déclenchement d’alarme et de non-réponse. Grâce à la caméra, la personne âgée peut entendre et communiquer avec le centre d’écoute et son aidant.La téléassistance couplée à la vidéo devient davantage rassurante. A travers la caméra, l’aidant peut avoir un œil bienveillant sur son proche à distance. Le centre d’écoute peut s’assurer que la personne va bien de façon instantanée.

La détection intelligente permet de déceler les comportements inhabituels, notamment l’inactivité, la déambulation ou la présence d’un animal.

Il n’est pas question d’intrusion dans la vie privée de la personne équipée, le but étant de répondre à une demande émanant des aidants. L’objectif est de rassurer les aidants vivant à distance et d’éviter les sollicitations à répétitions en cas de déclenchement par erreur.

 

Sécurité et sérénité


La vidéo permet aux chargés d'écoute et aux proches, d'avoir accès à la situation en temps réel, de jour comme de nuit.
Ainsi, Alerte peut mieux accompagner les personnes âgées dans le maintien à domicile, et soulager les aidants. L’installation est simple et rapide et ne nécessite pas de modifications du matériel de téléassis­tance actuel si la personne équipée possède déjà une offre Alerte Essentielle, Alerte Sérénité, Alerte Liberté ou Secur’nuit. Une connexion internet suffit pour connecter la caméra au WIFI.

 

Éthique, responsabilité et confidentialité


Le respect de la vie privée de nos abonnés fait partie de la charte des valeurs de notre association. Le centre d’écoute a accès à la vidéo uniquement en cas de déclenchement d’alarme et de non-réponse. Il est d’ailleurs stipulé dans le contrat d’adhésion, que l’Association Alerte n’a pas accès à la vidéo si une alarme n’est pas déclenchée. D’autre part, les données de la vidéo sont effacées toutes les 24h glissantes.

Tout comme nos offres de téléassistance, l'offre vidéobienveillance est déductible des impôts à hauteur de 50%.

* Source : Les Petits Frères des Pauvres

Si vous souhaitez plus d'informations sur notre offre vidéobienveillance :
 https://www.alerte-france.com/videobienveillance-16.html


Lire la suite

13 Articles disponibles

Page(s) : 1 2 3 ... 3 >>

  • Expert depuis plus de 45 ans dans la téléassistance

  • Une liaison 24h/24 avec notre centre d’écoute

  • Une maintenance totale du système

  • Une installation sous 24 heures

  • Aucun engagement de durée

  • Un service personnalisé

Nous contacter

Par téléphone 04 37 24 28 18
Du lundi au jeudi de 9h à 17h
Le vendredi de 8h30 à 16h

Par mail : contact@alerte-france.com

Suivez-nous
Nos partenaires