Santé

Découvrez nos articles sur la santé des séniors !

4 Articles disponibles

Partir en cure

Partir en cure


Partir en cure : quels bienfaits ? Comment s'organiser ? Toutes les réponses dans cet article !



Les bienfaits d’une cure


eau cure

Les cures ont de nombreux bénéfices pour la santé et le bien-être. Les cures en thalasso sont davantage tournées vers le bien-être de la personne tandis que les cures thermales traitent des problèmes de santé. Chez les seniors, les cures thermales peuvent traiter plusieurs maux liés à l’âge tels que les problèmes de circulation vasculaire, les désagréments de la ménopause, les rhumatismes, problèmes d’articulation, l’arthrose et bien d’autres pathologies.

Les eaux thermales ont différentes propriétés :

  • Eaux sulfurées : pour les maladies des voies respiratoires
  • Eaux sulfatées : traitement de la peau, maladies métaboliques
  • Eaux chlorurées : troubles du développement
  • Eaux bicarbonatées : système digestif, traitement de la peau

 

Choisir sa cure


Il existe deux grands types de cure : les cures thermales et les cures thalasso. Pour chacune, les techniques sont différentes.


Thermalisme

Cure thermale : la cure thermale recourt aux eaux thermales par voie interne (inhalation, injection…) ou externe (bains, douches…).

Pour bénéficier d’une cure thermale avec remboursement, la cure thermale doit notamment être prescrite par votre médecin pour une pathologie qui figure sur la liste de prise en charge de l’Assurance Maladie. L’établissement thermal doit être conventionné et la cure d’une durée de 18 jours consécutifs. Consultez toutes les conditions de l’Assurance Maladie. 

Chaque station thermale traite des maux différents grâce aux propriétés de sa source d’eau. Le choix de l’établissement doit donc se faire en lien avec les pathologies traitées et vos besoins. Votre médecin saura vous conseiller l’établissement le plus adapté.

  

Thalassothérapie

Cure en thalassothérapie : la cure thalasso utilise les produits de l’environnement marin tels que l’eau de mer, les algues, la boue marine sous forme de bains, d’enveloppements, de massages et modelages.

Les cures en thalasso ne font pas l’objet d’une prise en charge par l’Assurance Maladie car elles ont davantage un caractère préventif que curatif. Ainsi, si vous souhaitez faire une thalassothérapie, les frais seront entièrement à votre charge.

Il y a de nombreux centres de thalasso partout en France. Pour choisir celui qui vous correspond, renseignez-vous auprès des établissements pour connaître leurs offres afin d’identifier si celles-ci répondent à vos besoins.



Organiser sa cure thermale

 

Demander votre prise en charge

Si vous optez pour une cure thermale, vous devez d’abord demander une prise en charge de l’Assurance Maladie en passant par votre médecin.

Une fois que vous aurez obtenu un accord de prise en charge, vous pourrez effectuer votre réservation et organiser votre cure.

 

Réserver votre cure et votre hébergement

La première étape est de contacter l’établissement choisi pour réserver vos dates de séjour. Lorsque les dates sont validées, il faudra rechercher un hébergement. La plupart des stations thermales disposent de résidences pour accueillir les curistes. Sinon vous pouvez aussi vous tourner vers les hôtels, les campings et les chambres d’hôtes. Le choix dépendra notamment de votre montant de prise en charge, de votre budget et du niveau de confort que vous souhaitez avoir.

 

Prendre votre rendez-vous avec le médecin thermal

Avant d’entamer votre cure, vous devez rencontrer le médecin thermal qui prescrira les soins à suivre durant votre cure par le biais d’une évaluation de votre état de santé et d’échanges. Le centre thermal préparera ensuite en place un programme adapté aux préconisations du médecin.

 

Les documents à ne pas oublier 

Pour votre séjour, vous devez voyager avec vos documents de santé :

  • votre carte vitale ;
  • vos analyses médicales relatives à la pathologie traitée ;
  • votre carnet de santé ;
  • votre accord de prise en charge de l’Assurance Maladie.

 

Préparer vos activités pour votre temps libre

Les soins réalisés en cure ne durent que quelques heures par jour. Vous allez donc disposer de beaucoup de temps libre pendant votre cure. Diverses activités peuvent être réalisées sur ce temps libre en fonction du lieu où vous vous trouvez. Renseignez-vous auprès de la station thermale ou de l’Office du tourisme de la ville.

Quelques idées d’activités pour vous occuper :

  • Activités sportives : randonnée, yoga, golf, natation, etc.
  • Activités culturelles et touristiques : visiter les attractions touristiques à proximité tels que musées, monuments, etc.
  • Activités de détente : sieste, lecture, écriture…

 

Lire la suite
Les maladies associées à l’âge

Les maladies associées à l’âge

Certaines maladies ont tendance à se manifester et à se développer tout particulièrement chez les personnes âgées.






maladies seniors


Les maladies neurologiques


Alzheimer

Cette maladie dégénérative détruit les cellules du cerveau qui sont associées à la mémoire et au langage. Elle endommage, au fil du temps, les facultés cognitives. A un stade avancé, le malade oublie son passé et ne peut plus rien mémoriser jusqu’à perdre toute autonomie. Pour plus d'informations, consultez l'Association France Alzheimer.

Parkinson

Cette pathologie liée à l'âge affectant le système nerveux en tuant lentement les neurones présents dans le cerveau et qui permettent le mouvement. Le malade voit ses mouvements changer au fur et à mesure devenant rigides puis saccadés et parfois incontrôlables.

 

Les maladies osseuses


L'arthrose

L’arthrose est une dégradation du cartilage recouvrant l’extrémité des os au niveau des articulations qui provoque une raideur articulaire douloureuse et handicapante.

L'ostéoporose

Il s’agit d’une fragilité osseuse (très fréquente chez les femmes de plus de 65 ans) qui entraine un risque de fracture important. Elle est le résultat d’un dysfonctionnement du renouvellement cellulaire de l'os.

 

Les problèmes de vue

 

La cataracte

Il s’agit d’une altération de la vision qui rend la vision de plus en plus trouble, car le cristallin devient de plus en plus opaque et ne laisse plus passer les rayons lumineux.

La dégénérescence maculaire

La dégénérescence de la macula, zone située dans la rétine entraine une perte progressive de la vision centrale avec l'apparition d'une tache sombre.



Des risques accrus

 

  • Les chutes sont plus fréquentes et ont souvent plus de conséquences

  • Les fractures (pouvant être liées à l’ostéoporose) sont plus difficiles à soigner

 

  • Les jambes lourdes, causées par une moins bonne circulation

 

  • Le déficit de l’audition qui nécessite souvent le port d’appareils auditifs appropriés

Lire la suite
1ère hospitalisation : comment réagir ?

1ère hospitalisation : comment réagir ?

La première hospitalisation est toujours une phase difficile, d’autant plus si elle survient de manière inattendue. Pour gérer au mieux cette étape, plusieurs démarches sont à effectuer.




hospitalisation senior

Organiser son hospitalisation si elle est anticipée


  • Choisir l’établissement de santé dans lequel vous souhaitez être hospitalisé.
  • Préparer l’ensemble des documents requis par le bureau d’admission de l’établissement (consulter la liste des documents sur le site de l’Assurance Maladie : ameli.fr).

 

Gérer ses aides

  • Anticiper la suspension de vos aides à domicile et autres dispositifs. Pensez bien à prévenir de votre absence les différents intervenants à votre domicile. Si vous êtes abonné à la téléassistance ALERTE, n’oubliez pas de nous informer.

 

  • L’APA (allocation personnalisée d'autonomie)

Si vous bénéficiez de l’APA , il faut prévenir le conseil départemental et l’organisme de votre hospitalisation.

 

  • L’aide-ménagère 

Si vous bénéficiez de l’aide-ménagère, il faudra prévenir le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) ou la mairie.

 

Organiser son retour à domicile

Selon votre situation, vous pouvez bénéficier d’une à domicile après votre hospitalisation. Cette demande est réalisée par le service social de l’hôpital et sera ensuite mise en place, le cas échéant, par la CARSAT (Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail).

Vous pouvez vous tourner vers un service de soins infirmiers ou polyvalent d’aide à domicile pour faciliter votre quotidien lors de votre retour. Vous pouvez par exemple demander un portage de repas ou l’installation de la téléassistance.

Chez Alerte, nous vous proposons un service de téléassistance qui fonctionne 24h/24, 7j/7, pour favoriser le maintien à domicile en toute sécurité. N’hésitez pas à consulter nos offres ou à nous contacter par téléphone pour plus d’informations : 04 37 24 28 18.

Lire la suite
Mémoire : les signaux d'alerte

Mémoire : les signaux d'alerte

Les pertes de mémoire sont assez courantes dans le processus de vieillissement. Pourtant, lorsque ces troubles de la mémoire nuisent au quotidien de la personne âgée il convient de consulter car ils peuvent être signe de maladie (Alzheimer, démence connexe, etc.).


memoire senior

Les signaux alarmants

 

  • Des pertes de mémoire qui handicapent la vie quotidienne.

 

  • Des difficultés à réaliser des tâches usuelles comme la tenue des comptes, la cuisine…

 

  • Des confusions dans le temps et l’espace jusqu’à parfois ne plus savoir où l’on se trouve.

 

  • Des troubles de la vision très développés jusqu’à parfois ne plus se reconnaître dans un miroir.

 

  • Des problèmes d’expression qui entrainent des difficultés à participer ou à suivre une discussion.

  • Des pertes d’objets fréquentes et l’incapacité de les retrouver.

 

  • Une perte de jugement qui crée un rapport différent à l’argent, à la toilette, à l’hygiène.

 

  • Une mise en retrait des activités (sociales, sportives, de loisirs…).

 

  • Des changements d’humeur importants.


 
Si vous constatez certains de ces signaux, contactez-nous afin que nous puissions compléter le dossier de l'adhérent et ajuster si besoin l'offre de téléassistance.

Lire la suite

4 Articles disponibles

  • Expert depuis 40 ans dans la téléassistance

  • Une liaison 24h/24 avec notre centre d’écoute

  • Une maintenance totale du système

  • Une installation sous 48 heures

  • Aucun engagement de durée

  • Un service personnalisé

Nous contacter

Par téléphone 04 37 24 28 18
Du lundi au jeudi de 9h à 17h
Le vendredi de 8h30 à 16h

Par mail : contact@alerte-france.com

1er téléassisteur Certifié NF Service Téléassistance au domicile

Bulletin d'information Suivez-nous
Nos partenaires